Gérard DUPUCH

572-Jeremy-w  170- sous la tour Eiffel  157-Thé citron-B-w

Né en 1954 à Arcachon, Gérard DUPUCH a toujours eu le goût des beaux arts. Tourné jeune vers le dessin, il prend des cours durant les congés scolaires de son adolescence, mais il ressent le besoin de conserver son indépendance.

Aussi, c’est en autodidacte qu’il poursuit sa formation artistique, essayant tour à tour toutes les techniques du dessin et de la peinture sans fixer son style, mais le laissant évoluer au gré de ses découvertes. Il complète cette formation par de nombreuses lectures et visites de musées, dans lesquelles il puise ses premières sources d’inspiration. Puis il découvre dans les expressions modernes de la communication, la photographie notamment, de quoi nourrir son imaginaire.

La rencontre en 1984, d’une Association de peintres amateurs, le décide à tenter l’expérience de l’exposition, c’est-à-dire, de la confrontation avec le public. Il en naîtra une motivation supplémentaire à créer un style personnel pour se différencier des autres artistes. Il ne suffit plus de peindre pour le plaisir ou pour apprendre, mais maintenant pour exister en tant qu’artiste.

Sa peinture actuelle se caractérise par une recherche sur la lumière et le mouvement, traduits par des textures picturales modernes, dites techniques mixtes, qui mêlent collages, acrylique, pastel et huile, aplats et reliefs, dans des compositions semi-abstraites. La surface de la toile est traitée à part égale entre le motif et son environnement, puisque la dynamique de l’espace pictural prend naissance dans le fond de la toile, véritable magma originel de la lumière.

Quelques excursions dans l’abstrait ou un retour à une peinture plus classique permettent de compléter l’éventail des recherches de style, de composition ou technique. Dans un but pédagogique, il expose également certains croquis pour montrer la genèse d’une œuvre.

Son grand projet est de réaliser une illustration de la Bible, sous forme de dessin animé, ce qui serait l’œuvre ultime et complète, alliant image, mouvement, musique et chant.

En attendant, il décrit les grands thèmes bibliques, la création, la vie, la mort, la résurrection, de manière symbolique comme l’a fait Krzysztof Kieślowski au cinéma avec la série Trois Couleurs qui donnaient sa vision de la Liberté, de l’Égalité, de la Fraternité.

Fondateur de la galerie associative Corrèz’ART à Tulle, il cherche à partager ses valeurs : élévation par l’art, transmission des savoirs, développement de la création artistique, coopération avec d’autres groupes et découverte des talents de demain au sein de sa région d’adoption.

211-Christelle sur le fauteuil-b-w               194-Elephant-w

Publicités