Michèle EPINETTE

 

Michèle EPINETTE est née en Seine et Marne en 1964. Depuis son enfance, elle est animée par 

le goût du dessin, de la peinture et  de la création. A l’âge de 12 ans, elle rencontre Georges 

Auberge, artiste peintre qui remarque ses  »gribouillages » et croit tout de suite en elle et en 

son talent. Ses conseils seront pour Michèle très précieux .  

Quelques années plus tard, des pastels secs lui ont été offerts et là, le déclic s’est produit, la 

passion était  née ! 

Un diplôme de fin d’études dans une École d’Arts Appliqués lui permet de travailler, pendant 

quelques années,  dans le domaine de la publicité. Par la suite, elle change d’orientation et  

depuis plus d’une vingtaine d’années, elle œuvre en tant qu’Adj. Tech.Territoriale au niveau 

des écoles maternelles de la ville de Nantiat.  

En dehors de son activité professionnelle, Michèle utilise son temps libre pour parfaire son art    

et c’est avec un réel plaisir qu’elle explore des sujets avec des thèmes très variés tels que les 

nus, les portraits, les natures mortes et les animaux, en particulier les chats. Chaque tableau 

est un enchantement, un instant  de vie qu’elle sait capter avec bonheur illustrant ainsi une 

phrase célèbre dans le monde artistique nouveau. « L’art ne consiste plus  à représenter la 

nature mais à l’exprimer au travers de sa sensibilité personnelle pour l’offrir ensuite à 

l’appréciation  de  la  propre  sensibilité  du  visiteur ».  Autodidacte,  elle  laisse  errer  son 

imagination entre photos, natures mortes et paysages. Elle maitrise parfaitement la technique 

du pastel sec et sait en tirer tous les atouts depuis les flous  mystérieux jusqu’aux détails les 

plus précis particulièrement quand elle dessine les chats ! 

Depuis peu, elle s’adonne à de nouvelles techniques comme l’acrylique ou l’aquarelle. Elle vit 

son amour pour ses œuvres comme une passion, un besoin, n’hésitant pas à consacrer une 

grande partie de son temps libre à rechercher la perfection dans l’aboutissement de ses 

travaux qu’elle a la modestie de qualifier de loisirs. 

Michèle expose en Haute-Vienne, à Limoges et dans les départements limitrophes. Lors de sa 

dernière exposition à Eygurande, dans les cadres du Festival International d’Art Animalier, elle 

a reçu le « prix coup de cœur du jury ». 

Publicités